Ibidem / In Alio Loco

O+MstairsIBIDEM / IN ALIO LOCO est un projet hybride de performance et d’art numérique qui sera développé en 2018.
A l’aide des histoires orales collectées et des réponses physiques et narratives personnelles de chaque artiste en réponse au patrimoine abandonné, ce projet questionnera le rôle de la communauté dans une société en globalisation croissante. Avec des représentations publiques lors des étapes clés de développement du projet, OBRA explorera et questionnera les notions d’identité, d’espace, et d’appartenance avec un groupe d’artiste internationaux et une source de matériel provenant de communautés rurales.

En 2018, OBRA réunira l’équipe artistique, pluridisciplinaire, pour des périodes de recherche, écriture, médiation et représentations publiques pour définir les paramètres, l’approche et l’esthétique de la performance qui sera crée pour la saison 2019/2020.
O+Rabbatoir2
En 2017, OBRA a réalisé le projet EX SITU, avec le support de l’aide sur le territoire de la DRAC Occitanie, et en partenariat avec Pays Portes de Gascogne et les communes de Fleurance, Mauvezin et L’Isle-Jourdain. Grâce à des périodes de résidence dans des communautés de Gascogne rurale, la compagnie a créé des court-métrages explorant une réponse physique à des bâtiments abandonnés, en collaboration avec le collectif d’art numériques britannique VIDEOfeet et un artiste invité sur chaque site.
Au cœur du projet se trouve la rencontre avec les habitants, et les anecdotes, souvenirs, exemples de changement sociétal et de rites oubliés collectés à travers la capture du changement architectural et territorial. IBIDEM est la progression naturelle d’EX SITU : découvrir comment le matériel très riche de questions et d’expériences glânées sur ces trois sites peut devenir la base d’une création théâtrale.
En 2018, dans de nouvelles communautés et sites architecturaux, la compagnie continuera de récolter des histoires orales et d’explorer la relation entre les évènements live et les performances filmées, à travers des présentations à un public local, du travail réalisé via différentes plateformes multimédia. Mel

Pour la prochaine étape du projet, OBRA :
Regroupera l’équipe créative pour des périodes de résidence au centre Au Brana pour développer un entrainement partagé et un langage corporel, en s’appuyant sur le matériel déjà créé par la compagnie en réponse à l’architecture.
Explorera l’histoire personnelle des artistes en contrepoint des archives enregistrées collectées dans le Gers, afin de créer un texte pour la performance.
Passera du temps en résidence au Royaume-Uni afin de récolter des archives sonores et de développer du matériel physique en réponse et avec une communauté de l’Hertfordshire.
Réalisera des projets de médiation avec des enfants à Fleurance et Samatan dans le Gers, en leur enseignant comment interviewer et enregistrer des personnes et des ambiances sonores afin de créer des installations sonores.
Passera 2 semaines en résidence dans un silo abandonné à Fleurance afin de développer du matériel en réponse au site et de partager ce travail avec le public pour les Journées du Patrimoine.
Passera 2 semaines en résidence dans 2 théâtres équipés pour étudier comment le travail réalisé sur les sites peut être exprimé sur scène.
Questionnera comment les médias numériques peuvent être incorporés dans la performance, et comment le gros plan de la caméra peut être appliqué à une performance live.
Passera du temps en résidence afin de développer la dramaturgie de la performance et de créer un script pour la création de 2019.
Trouver des partenaires, résidences et coproducteurs pour la création 2019.

IBIDEM plongera au coeur des communautés en transition et questionnera ce qui disparait, ce qu’il faut protéger, ce qui a été gagné et ce qui a déjà été perdu. Le projet considérera le territoire d’un point de vue géographique, mais aussi lié à l’identité personnelle et aux modèles de communauté. Le projet étudiera comment ces territoires interagissent et comment nous ressentons l’espace, architectural et naturel, et comment cette relation peut varier selon que l’on soit migrant ou natif.
Le thème de la recherche est directement lié à la force des rencontres faites sur le territoire. L’approche théâtrale vient du désir de créer un langage qui peut conduire et concentrer le regard du public, à la manière de l’objectif de la caméra pour un film.

EX_SITU Fleurance 37